Actualité et animations

La librairie a fait peau neuve

Bonjour à tous !

un peu plus d’un an que nous n’avons plus écrit sur ce blog. Diverses raisons nous en ont tenus éloignés. Premièrement, skynetblog qui hébergeait notre blog a supprimé ce service et nous a conseillé de sauver nos données et de trouver un autre hébergeur. WordPress nous a accueilli mais n’est pas aussi facile d’utilisation que skynet qui était en français. Je tâtonne beaucoup pour mettre en forme ce blog. Désolée de ne pas être aussi productive.

Deuxièmement, nous avons entrepris quelques travaux à la librairie. La photo ci-dessus ne vous donne qu’un vague aperçu des changements. En effet, si nous avons supprimé la grand table et l’étagère du milieu qui encombraient la première partie de la librairie. Nous avons aussi agrandi la surface commerciale. Le bureau qui se trouvait dans le fond du magasin a été transformé en pièce dédiée aux albums et aux documentaires pour la jeunesse. Vous y trouverez les albums des éditions de l’Ecole des Loisirs, Mijade, Milan ou encore La joie de Lire mais aussi Nathan, Larousse. Un vaste choix que nous avions déjà mais qui n’était pas assez mis en valeur dans la petite surface qui leur était dédiée. Désormais vous trouverez les guides de voyages dans le fond du magasin où se trouvaient auparavant les documentaires jeunesse. Les livres de poche policiers se trouvant désormais à l’avant du magasin.

Un espace plus aéré et plus accueillant pour le chaland.

Nous espérons que cette nouvelle configuration vous plaira.

Millepages

18 avril : Journée des jeux en plein air !

Il paraît que ce mercredi 18 avril est consacré aux jeux en extérieur. Nous vous proposons une sélection de livres pour profiter de cette belle journée ensoleillée avec vos enfants !

 

jouer dehors.jpg

Jouer dehors, Laurent Moreau, Hélium

 

activités plein air.jpg

Activités de plein air, Usborne

 

montessori nature.jpg

Montessori à la maison. Explorer la nature, Delphine Gilles Cotte, Eyrolles

 

guide nature.jpg

Mon guide nature, Rue des enfants

 

je découvre les fleurs.jpg

Je découvre les fleurs et j’apprends à les reconnaître, Claire Lecoeuvre et Laurianne Chevalier, Millepages

JC Lattès

La vérité attendra l’aurore, Akli Tadjer, JC Lattès

51qCLCxOxrL._SX195_.jpg

Mon regard est attiré par une photo. Ca fait des années que je ne l’avais pas vue, que je ne voulais pas la voir. Elle a été prise le 11 août 1993. Je suis avec Lyes au Cap Carbon, une station balnéaire sur la corniche kabyle. Nous devions fêter ses vingt ans, ce soir-là. Lyes ne fêtera jamais son anniversaire. Mohamed, ébéniste au passage du Grand-Cerf à Paris, ne s’est jamais remis de la disparition de son frère Lyes, en Algérie, pendant les années barbares. 
Tombés tous deux dans un piège tendu par les Combattants de l’Islam, seul Mohamed est parvenu à s’enfuir. Vingt-cinq ans plus tard, il reçoit sur son compte Facebook un étrange message de Houria, une jeune femme qui habite Alger…

Le dernier roman d’Akli Tadjer, comme d’habitude une pépite…

 

Litttérature de jeunesse

Johan Heliot, Ciel1.0, L’hiver des machines – roman d’aventure pour ados

ciel.jpg

« Noël 2030. Les membres de la famille Keller, dispersée aux quatre coins de l’Europe, s’apprêtent à se réunir, pour la première fois depuis des années, autour de Tomi, le patriarche. L’homme se terre dans les Vosges, en se servant le moins possible des appareils électroniques contrôlés par CIEL, une intelligence artificielle contre laquelle il a tenté de mettre le monde en garde. Alors que ses enfants et ses petits-enfants s’apprêtent à le rejoindre, le réseau téléphonique et internet tombe en panne et les machines commencent à s’en prendre aux humains et à les priver de toutes ressources. Les sinistres prédictions de Tomi concernant CIEL semblent s’être réalisées. Sera-t-il encore possible pour les siens de survivre au terrible hiver des machines  ? »

Ce roman m’a scotché, je n’ai qu’une envie lire la suite! Sorti d’abord chez Gulfstream en grand format, il est composé de trois tomes dont le premier vient de sortir en format poche.

Pour les ados à partir de 14 ans ou les très bon lecteurs, un roman d’aventure futuriste et écologiste.

album de jeunesse, Deux coqs d'or, Gallimard, Helium, Kaléidoscope, Litttérature de jeunesse, Nathan, Romans, Sarbacane

19 février : Journée internationale de la baleine

Le 19 février est la journée internationale de la baleine. Petite sélection d’ouvrages sur le sujet !

MobyDick.jpg

Qui dit baleine en littérature, pense d’office à Moby Dick ! Le chef d’œuvre d’Herman Melville est paru dernièrement dans une magnifique édition illustrée par le talentueux Anton Limoaev. Embarquez sans tarder avec le capitaine Achab à la poursuite de la baleine blanche la plus célèbre du monde !

Moby Dick, Herman Melville, illustré par Anton Lomaev, éditions Sarbacane.

 

pawana.jpg

Pawana signifie « baleine » en langue nattick indienne. Dans ce court récit, J.M.G. Le Clézio fait découvrir aux petits – et aux grands – lecteurs la figure de Charles Melville Scammon qui, après une vie à chasser les baleines, regretta ses actes et voua sa vie à la sauvegarde d’une espèce qu’il avait mis tant de hargne et de cruauté à exterminer.

 

Pawana, J.M.G. Le Clézio, Folio Junior.

 

 

baleine rouge.jpg

Baleine rouge, Michelle Montmoulineix, éditions Helium.

 

Delphine vit seule avec son père. De sa mère, soudainement envolée au Québec, elle a gardé l’amour de l’océan. Quand son père lui propose des « vacances-à-la-mer-rien-que-nous-deux », Delphine ne saute pas de joie, mais la perspective de ce séjour la réjouit intérieurement et l’apaise. C’est sans compter l’irruption de Miss Lulu dans la vie de son père et dans ce projet estival. Pour échapper aux roucoulements de son père et sa nouvelle compagne, Delphine passe le temps sur la plage. C’est là qu’elle croise une vieille dame étrange qui, chaque jour, quelle que soit la saison, vient nager dans la mer. Intriguée, Delphine cherche à savoir qui est cette femme. Grâce à Thomas, un jeune garçon de son âge, elle fait la connaissance de Léandre, un vieux pêcheur. Celui-ci accepte de leur raconter l’histoire de Marina. Tout commence un siècle plus tôt sur un bateau où un jeune mousse violoniste prénommé Eliaz devint charmeur de baleine…

 

escargote.jpg

Une escargote de mer rêve de voir le monde, mais comment faire quand on est si petite et que l’océan est si grand ? Futée, elle décide de laisser un message sur un rocher. Un jour, une baleine passe par là et l’emmène en voyage…

La Baleine et l’Escargote, Julia Donaldson et Axel Scheffler, Gallimard Jeunesse

 

petite baleine.jpg

 

 

Le voyage d’une petite baleine et de sa maman, des mers du Sud où elle est née aux eaux poissonneuses du Nord.

Petite Baleine, Jo Weaver, Kaléidoscope.

 

 

jonas.jpg

 

 

 

Un livre d’activités à destination des petits pour découvrir l’épisode de la Bible mettant en scène les aventures de Jonas.

Mon livre d’autocollants. Jonas et la baleine, Deux coqs d’or.

 

Et pour en apprendre plus sur les baleines, deux documentaires : Kididoc Dauphins et baleines, chez Nathan (à partir de 5 ans) et Baleines et dauphins, chez Gallimard (à partir de 9 ans).

 

Kididoc baleine.jpg

baleine gallimard.jpg

 

 

 

 

 

                                    

 

 

 

 

L'observatoire

Le Poids de la neige, Christian Guay-Poliquin, éditions de l’Observatoire

Le-Poids-de-la-neige_2018.jpg

Si vous êtes nostalgiques de l’hiver – le rude, le vrai – et/ou amoureux de belles écritures, plongez-vous sans tarder dans ce roman du jeune écrivain québécois, Christian Guay-Poliquin.

Alors qu’il rentre dans son village natal après dix ans d’absence, un jeune homme est victime d’un accident. Le village étant coupé du monde par une énorme panne d’électricité, l’accidenté est pris en charge par Matthias, lui-même immobilisé contre son gré et impatient de repartir par le prochain convoi afin de retrouver sa femme malade. Entre les deux hommes, c’est une histoire de silence, de regards, de mots progressivement échangés, mais toujours avec retenue et pudeur. Mais Le Poids de la neige, c’est aussi un roman sur le fil ténu qui sépare et relie les hommes dans l’adversité, constamment tiraillés entre solidarité et individualisme, entre générosité et égoïsme. Un roman d’une grande humanité porté par une écriture sublime.