Bande dessinée, Dargaud

Deux bandes dessinées rendant hommage aux peintres : « Natures mortes » (Dargaud) et « Monet. Nomade de la lumière » (Lombard)

natures mortes.jpg

Une lecture de circonstances en ce premier jour d’avril ! En effet, Zidrou et Oriol nous proposent une histoire mystérieuse où l’on vogue entre fiction et réalité, à la fois doutant de la véracité des faits exposés et tenté de croire à l’étrange destin d’un peintre catalan méconnu : Vidal Balaguer.

Né le 7 janvier 1873 à Barcelone, Vidal Balaguer est l’un des représentants les plus talentueux du modernisme catalan. Comme nombre d’artistes de l’époque, Balaguer mène une vie de bohême. Un temps financé par son père, il se retrouve criblé de dettes le jour où celui-ci lui coupe les vivres. Balaguer refusant de vendre ses toiles, sous prétexte qu’elles sont une partie de lui-même, est poursuivi par ses créanciers, mais aussi par la police qui le suspecte d’avoir tué sa maîtresse et muse, Mar Monzo. Les disparitions inexpliquées se succèdent autour de Balaguer, le plongeant dans une angoissante confusion et le poussant aux hypothèses les plus folles.

Deux pages explicatives en fin d’album décrivent le parcours de ce peintre atypique, tombé dans l’oubli.

Natures mortes, Zidrou et Oriol, Dargaud.

 

monet lombard.jpg

Autre peintre, de renom celui-ci : Monet est mis à l’honneur par Salva Rubio et Efa. Ceux-ci lui ont consacré un superbe roman graphique. Retraçant la vie du peintre et, à travers elle, l’histoire du mouvement impressionniste, ils offrent au lecteur curieux une belle introduction au personnage et à ses tableaux. Les deux auteurs ont également eu la bonne idée d’ajouter quelques pages très intéressantes présentant leur démarche en mettant en vis-à-vis leurs planches et les tableaux de Monet, et argumentant leurs choix et partis pris.

Monet. Nomade de la lumière, Efa et Rubio, Le Lombard.

Actes Sud, Actualité et animations, album de jeunesse, Bande dessinée, Canalzoom, Gaia, Prix Rossel, Romans, Weyrich

Emission du 15 décembre sur Canalzoom et Canal C

canal15_12_16.png

 

Hier soir, nouvel enregistrement pour Canal et Compagnie.

J’y ai présenté les livres suivants :

Un roman de science fiction pour les ados à partir de 14-15 ans.

 

illuminae.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La BD Lila, pommes, poires, abricots publiée chez Delcourt dont j’ai déjà parlé précédemment.

Un bel album pour les enfants à partir de 8 ans intitulé : Les mondes invisibles des animaux microscopiques chez Actes Sud Junior

animo.jpg

animo2.jpg

 

 

Le roman « Danse de la vie brève » , de Hubert Antoine, auteur Namurois né en 1971, publié chez Verticale et prix Rossel 2016

antoine.jpg

breve.png

L’essai « Les vertus de l’échec » de Charles Pépin publié chez Allary.

ecchec.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux livres de chez Weyrich,

ardenne3.jpg

jardin1.jpg

Et enfin un livre édité chez Gaïa, L’homme et le Bois – Frendre, stocker et sécher le bois – Les secrets de la méthode scandinave.

bois.jpg

Quoi de plus naturel pour librairie située près d’une école d’horticulture qui apprend l’élagage?

Il y a même un concours pour ceux que ça intéresse…

visuel_concours_selfy2-2.jpg

Bande dessinée

Quelques BD lues récemment

Pour les enfants :

ianin.jpgLa jeune Ninn, orpheline, est obsédée par l’histoire du métro parisien et par la mystérieuse ligne noire. Une BD qui mélange fantastique, vie contemporaine et histoire. Pour les jeunes à partir de 11 ans.anin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux éditions Kennes

 

alila.jpg« Lila, c’est la bande dessinée qui aborde par l’humour les sujets liés à la puberté qui embarrassent tellement les parents »

Et c’est pas mal fait!

 

éditions Delcourt

 

 

 

 

 

La nouvelle BD Lou est sortie ainsi que le tome 10 de Seuls et plein d’autres à découvrir en magasin !

alou.jpg

aseuls.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les plus grands :

Vincent Zabus sort une belle BD sur Magritte, on en parle avec lui et Corine sur le plateau de Canal et Compagnie ICI

et pour rappel, sa BD très belle BD « Macaroni » sur l’immigration italienne mais qui est universelle est toujours disponible !

amagritte.jpg

amacaroni.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 chez Le Lombart et Dupuis

Enfin, deux autres coups de coeur pour les ado-adultes

ajour.jpg

 

Clémentine se sent un peu à côté de sa vie alors elle décide d’apprendre à méditer avec un groupe qui prévoit un déplacement en pleine nature. Par malchance (ou chance) lors d’un arrêt, le bus repart sans elle; commence alors pour elle, un véritable apprentissage…

Sous la forme d’un bd, très joliment illustrée, une initiation à la pleine conscience et à la méditation!

 

 

 éditions Bamboo

 

 

acoucher.jpg

 

Amédée, SDF de son état, hérite de la maison de sa tante mais à une seule condition, qu’il s’occupe du fils de cette dernière. Et c’est là que commence les ennuis ou tout simplement une nouvelle vie un peu spéciale.

Très jolie BD toute en bons sentiments.

 

éditions Grand Angle

album de jeunesse, Bande dessinée

C’est du belge (3) : Les enfants de la Résistance Tomes 1 et 2, Benoît Ers et Vincent Dugomier, Le Lombard

enfants résistance 1.jpg

enfants résistance 2.jpg

Les enfants de la Résistance, une série de bandes dessinées qui invite un public jeune à découvrir les dessous de la Résistance en suivant le parcours d’enfants de leur âge : François, Eusèbe et Lisa.

François est le narrateur. Il a 13 ans et son insouciance s’envole bien vite quand il est confronté au pas des Allemands dans la rue, à l’arrivée d’une petite belge germanophone dont les parents ont disparus (en réalité, Lisa est allemande et ses parents ont été exécutés, car ils s’opposaient au régime nazi), à la mort au front de Martin, le jeune éclusier du village…

Écœuré, révolté par ce qu’il observe et ce qu’il entend, François décide de résister à l’ennemi. Avec son ami, Eusèbe, il imprime des tracts et les distribue dans le village. Les deux enfants provoquent également un sabotage pour enrayer les projets de l’occupant.

Progressivement, les enfants découvrent qu’ils ne sont pas les seuls à mener des actions de résistance et ils s’interrogent sur la manière de relier ces personnes afin de créer un véritable réseau structuré et efficace.

Présentée comme l’adaptation du journal d’un enfant pendant la guerre, cette BD offre un point de vue original et très intéressant. Chaque tome est agrémenté d’un dossier « pour en savoir plus ». Le premier aborde les témoignages d’enfants sur la guerre, la situation de la France au moment de l’armistice, l’exode des populations civiles (il n’est pas inutile de rappeler aux jeunes que leurs propres grands-parents ou arrière-grands-parents ont eux aussi été des réfugiés) et les débuts de la Résistance en 1940. Le deuxième développe la question de la Résistance : comment des individus isolés ont-ils pu se réunir pour créer des réseaux de résistants et comment ces réseaux se sont-ils développés ? D’autres sujets sont évoqués également : la question de prisonniers de guerres et celle peu souvent évoquée des prisonniers coloniaux ; la politique raciale des nazis (avec un rappel de ce qu’est le racisme, intéressant à rappeler aussi en nos temps troublés) ; enfin, sont abordées les différents pactes et alliances entre pays durant cette guerre mondiale.

Les enfants de la Résistance, Tome 1 Premières actions – Tome 2 Premières répressions, Benoît Ers et Vincent Dugomier, Le Lombard

album de jeunesse, Bande dessinée, Beaux livres, Ecole des loisirs, Gallimard, Litttérature de jeunesse, Romans

Et si on s’intéressait aux oiseaux ?

Le printemps s’installe et les oiseaux sont de retour, pépiant, roucoulant, sautillant de-ci de-là brindille au bec. Et si nous nous y intéressions d’un peu plus près ? Imagier cartonné, guides pour les accueillir et les observer, romans jeunesse et adulte, bandes dessinées… Voici une sélection d’ouvrages en tout genre pour petits et grands !

Guides et documentaires

 

mes beaux oiseaux.jpg

Exotique ou familier, des mers ou du poulailler, au plumage neutre ou coloré, cinquante oiseaux du monde entier sont à découvrir dans ce bel imagier cartonné. Un quiz final en apprendra encore un peu plus aux ornithologues en herbe.

Mes beaux oiseaux, Camille Révillon, Hélium. Commande en ligne

 

oiseau amaterra.jpg

 

 

 

Un documentaire à destination des petits pour découvrir l’oiseau. Livre cartonné.

L’oiseau, Amaterra, coll. Ma petite nature. Commande en ligne

 

 

oiseaux de france.jpg

Un très beau guide illustré de nombreuses photos et de conseils pour observer les oiseaux  (de France, mais de chez nous aussi, bien sûr). A noter : un glossaire reprenant les principaux termes à connaître et une planche consacrée à la morphologie de l’oiseau.

Les plus beaux oiseaux de France, Marc Duquet, Delachaux et Niestlé. Commande en ligne

 

oiseaux,imagier,documentaire,guide,roman graphique,amitié,contes

 

 

Un petit livre à glisser dans son sac à dos pour aller se balader au bord de l’eau à la rencontre des oiseaux qui y nichent.

Oiseaux des rivières et des étangs, Milan, coll. Carnets de Nature. Commande en ligne

 

 

 

oiseaux accueil.jpg

Que mangent les oiseaux ? Comment aménager son jardin pour les accueillir ? Comment choisir ou fabriquer un nichoir ? Comment les observer et les identifier ? Découvrez-le dans ce guide pratique.

J’accueille et j’observe les oiseaux dans mon jardin, Gilles Leblais, Terre vivante. Commande en ligne

 

oiseaux enchanteurs.jpg

Un véritable « coup de cœur » pour ce livre qui invite à découvrir les oiseaux à travers leurs chants. Comment, pourquoi et quand les oiseaux chantent-il ? Autant de questions abordées de manière claire et accessible par l’auteur. Celui-ci nous présente les meilleurs oiseaux chanteurs du jardin ou des alentours. A l’aide du CD accompagnant le livre, vous pourrez vous amuser en tentant de les reconnaître (ou vous laisser charmer simplement par ces doux chants !). Ce magnifique ouvrage, agrémenté de poèmes et citations glissés ici et là, propose également un chapitre consacré aux musiciens inspirés par les oiseaux.

Les oiseaux enchanteurs, Guilhem Lesaffre, Rustica. Commande en ligne

 

Contes et récits

oiseaux conteurs.jpg

Des oiseaux enchanteurs aux oiseaux conteurs, il n’y a qu’un pas ! Si ces charmants volatiles ont inspiré les musiciens, ils ont aussi fasciné les raconteurs d’histoires de par le monde et le temps. Ce beau et grand recueil est constitué de douze contes traditionnels d’ici et d’ailleurs (Russie, Allemagne, Turquie, Amérique du Nord, Indonésie, Japon, Chine, Brésil, Algérie, Australie, Inde et France).

Les oiseaux conteurs, Rolande Causse, Nane Vézinet, Jean-Luc Vézinet (textes) et Laurent Corvaisier (illustrations), Circonflexe. Commande en ligne

 

 

Krol le fou.jpg

Edgar récolte sans cesse de mauvaises notes à l’école (mais est-ce sa faute si sa petite sœur, Ginger, a mangé la moitié de son cahier ? Et s’il s’ennuie ?). Puni par la maîtresse, puni par sa maman, Edgar en a marre. Lui, ce qu’il aime, c’est s’asseoir sur son banc devant l’océan… et scruter. Un jour, un étrange animal l’aborde : il s’appelle Krol, le fou de bassan. Krol, lui aussi, en marre, ras-le-bol d’être un fou ! Lui, ce qu’il voudrait, c’est un métier, un vrai ! Edgar pourrait-il l’aider ?

Krol le fou, Sigrid Baffert (texte) et Aurore Callias (illustration), Ecole des loisirs, coll. Mouche. Commande en ligne

 

 

Iona.jpg

Quand Callum rencontre Iona, il ne se doute pas de ce qu’il va découvrir. Iona est étrange, un peu sauvage, fille d’une mère soi-disant danseuse, et vivant chez son grand-père Mc Nair, un vieux fou marginal. Elle pêche à main nue et grimpe aux arbres comme un chat. Et elle a un secret : Iona a découvert un balbuzard, un oiseau protégé. Celui-ci niche sur les terres de la famille de Callum et Iona lui fait promettre de n’en parler à personne, sous peine de mettre l’animal en danger. Les deux jeunes adolescents (un peu aidés, tout de même) vont se lancer dans un véritable combat pour la sauvegarde du balbuzard.

Le secret d’Iona, Gill Lewis, Gallimard, coll. Folio junior. Commande en ligne

 

 

Wilma.jpgNous sommes en 1917. Wilma a onze ans et vit dans le Grand Nord canadien avec son père, un trappeur veuf et solitaire. Un jour, celui-ci lui offre un cadeau qui marquera définitivement sa vie : un exemplaire du roman de Selma Lagerlof, Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède. Peu de temps après, elle rencontre une grue blanche, oiseau migrateur menacé d’extinction. La petite fille se fait une promesse : elle veillera sur cet oiseau et luttera pour la survie de cette espèce. Devenue adulte, Wilma s’investira corps et âme dans sa mission.

Elles sont parties pour le Nord, Patrick Lecomte, Préludes. Commande en ligne / commande de l’ebook

 

 

Audubon.jpg

Jean-Jacques Audubon (1785-1851) était ornithologue et peintre animalier. D’origine française, il fut envoyé par son père en Amérique. Audubon avait un rêve fou : celui de répertorier et de peindre tous les oiseaux d’Amérique. Durant plusieurs décennies, il délaissera femme et enfants pour parcourir le continent et réaliser son projet fou. Si Audubon est peu connu chez nous, son nom est célèbre aux États-Unis où la société nationale Audubon œuvre pour la défense de l’environnement.

Ce roman graphique illustré de superbes planches tour à tour sombres et lumineuses nous fait découvrir le parcours de ce personnage fascinant.

Sur les ailes du monde, Audubon, Fabien Grolleau et Jérémie Royer, Dargaud. Commande en ligne / commande de l’ebook

 

bondrée.jpg

“La Bondrée”, c’est un oiseau rare qui survit en recommençant sa vie à zéro.

Simon a repris la librairie de son père, il lui en avait fait la promesse. Malheureusement, le commerce est en mauvaise posture. La seule solution serait de vendre, mais Simon s’y refuse. Alors qu’il rentre chez lui, il est témoin d’un suicide : une femme est percutée par un train sous ses yeux. Cet événement ramène Simon à un autre traumatisme, vécu dans son enfance. La découverte d’un guide ornithologique qui a marqué cette même époque de sa vie est également l’occasion pour lui de se replonger dans ses souvenirs.

 Un récit étrange, au cœur de l’intime, l’histoire d’une renaissance.

Le retour de la bondrée, Aimée De Jongh, Dargaud. Commande en ligne / commande de l’ebook

 

album de jeunesse, Alice jeunesse, Bande dessinée, Ecole des loisirs, Litttérature de jeunesse, Pastel

Histoires de chats…

monsieur_rufus.jpgRufus est un petit chat plein d’imagination : chaque jour, il s’invente une nouvelle vie. Aujourd’hui, Rufus est Monsieur Rufus et « un Monsieur, ça ne joue pas, ça travaille » ! Embouteillages de chaussures, excès de vitesse d’escargots, oiseaux-voleurs de cerises, l’agent Rufus a une journée bien chargée ! Un amusant petit livre cartonné, pour les petits.

 

 Monsieur Rufus, Peter Elliott, Pastel. Commande en ligne.

 

 

jevoulaisunchat.jpg

Avis à ceux qui souhaiteraient adopter un chat, préparez-vous à accueillir une « gigantesque ménagerie ». Vous croyez qu’il s’agit juste d’une petite boule de poils ronronnante ? Détrompez-vous : un chat, c’est à la fois un tigre, un lémurien, une pie ou un caméléon et bien d’autres animaux encore qui bouleverseront votre vie !

 

 

 Je voulais un chat, Fanny Robin et Lionel Larchevêque, Alice jeunesse. Commande en ligne.

 

 

jveuxpasoubliermonchat.jpg

Enfin, un chat, on s’y attache. Malheureusement, souvent, celui-ci s’en va bien trop tôt et le deuil d’un animal de compagnie n’est pas chose facile. Troubs évoque avec délicatesse et émotion le souvenir de son premier chat, Skippy, dans cette très jolie BD en noir et blanc. Entre le chat et l’enfant, se nouent une amitié et une complicité éternelles. Et quand il disparaît, Skippy laisse en l’enfant son credo indélébile : n’oublie jamais… la liberté !

 

J’veux pas oublier mon chat, Troubs, Ecole des loisirs. Commande en ligne

Bande dessinée

Soucoupes, Obion et Le Gouëfflec, Glénat

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Soucoupes.jpeg

Alors que la rencontre tant attendue entre terriens et extraterrestres se produit enfin, Christian est loin de partager l’enthousiasme de ses contemporains. Disquaire dans un monde où les disques n’intéressent plus personne, partagé entre sa femme, sa maîtresse, sa mère sénile et sa tante opiomane, il trouve son seul réconfort dans la contemplation d’une vénus au musée. Jusqu’au jour où un extraterrestre pousse la porte de sa boutique, à la recherche d’un disque de musique terrienne. D’abord agacé, Christian finit par se lier d’amitié avec cet être étrange venu d’ailleurs. De John Coltrane à Debussy, en passant par le porno et les tableaux de maîtres, Christian partage tous ses émois et ses passions avec son nouveau compagnon. En retour, celui-ci lui fait cadeau de divers instruments, dont l’un permet à Christian d’entrer littéralement dans les œuvres d’art…

Une histoire d’amitié improbable entre un anti-héros touchant et un extraterrestre muet, inexpressif et pourtant très attachant. Un album truffé de références et d’humour. Des couleurs lumineuses. De quoi égayer les journées maussades de ce début de printemps !

Bande dessinée

Sauvage. Biographie de Marie-Angélique Le Blanc (1712 – 1775), Gaëlle Hersent, Jean-David Morvan et Aurélie Bévière, éd. Delcourt.

sauvage.jpg

 

Septembre 1731 : dans un petit village de Champagne, près du cimetière, des paysans tombent nez à nez avec une terrifiante créature. Elle est sale, griffue, d’une vivacité sans pareille, dévore de la viande crue et fait preuve d’une force extraordinaire. Ils la prennent d’abord pour un démon mais, peu à peu, celle que l’on nomme Marie-Angélique dévoile des trésors d’intelligence et de savoir-faire variés.

Connaissez-vous Marie-Angélique Le Blanc ? Vous n’en avez jamais entendu parler ? Moi, non plus, jusqu’au moment où j’ai découvert cette intéressante bande dessinée qui lui est consacrée.

Marie-Angélique Le Blanc est née et a vécu au siècle des Lumières. Elle a suscité beaucoup d’intérêt chez les intellectuels de l’époque, curieux de voir ce phénomène et de découvrir ses origines qui restent jusqu’à ce jour très mystérieuses. Certains lui attribuent des origines esquimaudes, d’autres (et c’est le parti pris des auteurs) penchent plutôt pour des origines mesquakies (amérindiennes).

C’est en faisant des recherches sur les enfants sauvages que les auteurs ont découvert l’existence de Marie-Angélique. Ils se sont renseignés sur cette femme au destin fascinant : petit fille née de l’autre côté de l’Atlantique, elle se retrouve gamine errant dans les bois, suite à de multiples mésaventures. Pendant dix ans, elle vivra (avec sa compagne, car elle n’est pas seule) de manière sauvage, chassant, vagabondant… jusqu’au jour où son amie est brutalement tuée. Est-ce Marie-Angélique qui a commis cet acte funeste ? Mystère. Ce qui est certain, c’est qu’elle est repérée.

Le destin de Marie-Angélique change à nouveau de direction. Elle sera recueillie, elle recevra une bonne éducation religieuse, elle voudra même entrer dans les ordres… Toujours à la recherche d’elle-même, de son identité, de ses origines.

Marie-Angélique est un personnage attachant et fascinant. Et cette très jolie bande dessinée nous raconte son étonnant parcours. Elle est complétée par un intéressant dossier qui revient sur le personnage et le travail de recherches des auteurs.

 

Actualité et animations, Bande dessinée

Deux rencontres à la librairie Antigone en mars

Bonjour à tous,

Nous vous proposons deux rencontres dans le courant du mois de mars.

Le premier rendez-vous vous est donné le samedi 14 mars à 15h pour une séance de signature avec Robert Lemaire. Cet homme de théâtre se consacre désormais à la recherche en art plastique et à l’écriture. Après avoir sorti « La traversée du Pentacle » en avril, il revient avec un roman autobiographie intitulé « un mot en cache un autre ».

Le deuxième rendez-vous aura lieu le mardi 17 mars à 19h45. J’aurai le plaisir de recevoir Jean-Luc Cornette, scénariste de bandes dessinées et Flore Balthazar, dessinatrice.
Ils nous parleront de leur nouvelle BD intitulée « Frida Kahlo. Pourquoi voudrais-je des pieds puisque j’ai des ailes pour voler? » éditée chez Delcourt.

Entrée libre et verre de l’amitié offert le 17.

Au plaisir de vous revoir,

frida kahlo.jpg

Bande dessinée

Merci, Zidrou et Monin, GrandAngle

merciZ.jpg

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}

Cette nouvelle bande dessinée de Zidrou, scénariste, entre autres, de l’Elève Ducobu ou de Tamara, nous revient avec une très belle histoire dessinée par Monin.

 

Merci Zylberajch, jeune fille gothique de 16 ans vient de faire quelques bêtises avec ses amies dans sa petite ville de Bredenne dans la Marne où il ne se passe jamais rien. Elle décide de porter le chapeau et se retrouve donc devant le juge de la jeunesse qui, plutôt que de la punir d’une peine en centre de redressement, lui propose une peine de substitution. Elle ira faire valoir ses idées de défense de la cause juvénile au conseil communal de la Ville.

Une belle galerie de personnages et une histoire touchante qui apportera de la joie à tous.