Actualité et animations, JC Lattès, Nouvelles - Théâtre - Poésie, Prochaines sorties, Romans

En compagnie de Bernard Tirtiaux

prelude.aspx.gif

 

Hier soir nous avons eu la chance d’assiter à la présentation du nouveau roman de Bernard Tirtiaux intitulé  « Prélude de cristal » organisée par les éditions JC Lattès.

La rencontre avait lieu au  http://www.harpcenterbrussels.com  à Saint-Gilles.

Bernard Tirtiaux nous a lu des extraits de son roman dont le thème est une histoire d’amour entre une harpiste allemande et un souffleur de verre belge à la fin du 19° siècle. Les extraits nous ont laissé entrevoir un roman bien écrit et au souffle romanesque prenant.  L’auteur nous a confié que son inspiration venait de sa rencontre avec la harpiste Maria Palatine.

Maria Palatine était d’ailleurs présente pour l’accompagner à la harpe dans des mélodies de sa composition.

Textes et mélodies se sont donc entrecroisés à plusieurs reprises puisque, outre ce roman, Bernard Tirtiaux sort également un recueil de poésie chez le même éditeur. Son fils Grégoire, guitariste-compositeur,  a pour l’occasion, composé des mélodies pour deux textes que Bernard Tirtiaux nous a chantés accompagné au saxophone par Yvan, son autre fils.

lueur.jpg

Nous vous reparlerons certainement encore de ces livres qui seront disponibles à partir de jeudi à la librairie.

Laurence

 

Policier - thriller, Prochaines sorties

Les vacances d’un serial killer – Nadine Monfils

Nadine Monfils récidive et nous emmène cette fois-ci encore dans son univers complètement déjanté et… à la mer du Nord!

La famille Destrooper a en effet décidé de passer ses vacances à l’hôtel des mouettes mais rien ne se passe comme prévu! En plus des désagréments hoteliers (pas de vue sur la mer, supplément de prix pour la caravane de Mémé Cornemuse), d’étranges clients se croisent dans cet hôtel. Tout cela serait encore bon enfant s’il ne fallait compter sur les cadavres que les Destrooper sèment et retrouvent sur leur route…Il n’y a peut-être que les enfants, Steven et Lourdes, qui se rendent compte que quelque chose « cloche » autour d’eux.

Il vous faudra attendre encore quelques jours pour découvrir les aventures de Josette, Alphonse et leur famille, ce livre ne sortant que le 17 février mais nous vous en reparlerons sans nul doute!

Cynthia

Les vacances d’un serial killer, Nadine Monfils, Belfond

Prochaines sorties, Romans

« Ego Tango », Caroline De Mulder

DeMulder.jpg

Ego Tango est un roman surprenant par son écriture très construite et par le thème. En effet, l’auteure d’origine flamande nous emmène dans le milieu des aficionados du tango à Paris d’où cette écriture syncopée.

La narratrice ne vit plus que la nuit pour le tango et perd peu à peu pied. Elle se raccroche à quelques amitiés mais quand son amie Lou disparaît en même temps que son partenaire de danse, elle y voit une sombre affaire de meurtre; surtout qu’elle hérite d’une caméra où sont filmés des scènes étranges. L’ambiance du livre est chaude, presque moite comme, sans doute, ces salles de danse privées et tenues secrètes au commun des mortels où les danseurs de Tango se retrouvent entre eux.

Un roman différent pour changer…

Laurence

 

Ego Tango, Caroline De Mulder, éditions Champ Vallon, 16€

Prochaines sorties, Romans

« La huitième vibration » – Carlo Lucarelli

couv-8e_vibration.jpg

Janvier 1896. Un bateau en provenance de l’Europe arrive à Messoua, capitale de la colonie italienne en Erythrée. A son bord, de jeunes soldats recrutés dans toutes les régions d’Italie, des fonctionnaires et des épouses d’officiers déjà sur place.

Tous ces personnages ont des aspirations différentes et représentent toute la mosaique italienne et ce, jusque dans leurs langages. Les soldats des Pouilles ne comprennent pas les ordres donnés par leur commandant des Abbruzes par exemple. Si certains ne savent pas pourquoi ils sont là, d’autres suivent un but précis: qui un assassin d’enfant, qui un idéal de voyageur, qui un mari trop rêveur et peu attentif. Ils sont acceuillis dans la moiteur et la poussière par les colons sur place, ceux qui fréquentent les bordels et s’ennuient de devoir répondre au désir de l’empereur Emmanuel, ceux qui rêvent de carrière militaire et leurs épouses qui essaient de reproduire une société bienséante.

Affaires politiques, militaires, policières et amoureuses s’entremêlent pour converger vers un même point: la bataille d’Assoua, unique et inédite défaite d’une armée européenne dans les colonies.

« La huitième vibration » est un chef d’oeuvre, un roman fort, très bien écrit, qui convient autant aux dames qu’aux messieurs.

Cynthia

« La huitième vibration », Carlo Lucarelli, Métaillié, sortie prévue le 19 Août.

Policier - thriller, Prochaines sorties

« Le septième fils », Arni Thorarinsson

 

septièmefils.jpg

 

Nous sommes en Islande au coeur de l’hiver. Einar, journaliste au Journal du soir, est envoyé dans une ville des fjords qui sort à peine de son isolement et où il ne se passe jamais rien. Sauf ce week-end là: incendies, meurtres et vols se succèdent…Ce qui pousse Einar à rester sur place et à enquêter sur place pendant qu’à Reykjavik un député, natif de la région, est froidement assassiné…

« Le septième fils » est un très bon thriller, qui tient la route. Ecrit sur le modèle de « Millénium », le roman de Thorarinsson est néanmoins plus édulcoré. A recommander aux fans du genre!

Cynthia

 

« Le Septième fils », Arni Thorarinsson, Métailié, Sortie prévue le 23 septembre

Prochaines sorties, Romans

« Le coeur régulier », Olivier Adam

adam.jpg

Après l’annonce de la mort de son frère Nathan, Sarah perd le fil de sa vie et quitte mari et enfants pour se retrouver au Japon dans un village où des falaises accueillent les candidats au suicide. Son frère y avait trouvé une certaine sérénité et elle, qui a besoin de réfléchir et de faire le point, y est attirée malgré elle. Dans ce village, elle va rencontrer des gens qui ont connu son frère, l’ont apprécié et elle va réapprendre à le connaître et à se retrouver elle-même.

C’est un roman dense et ténébreux, merveilleusement bien écrit. Peu à peu l’intrigue se dévoile et Olivier Adam nous éblouit par sa maîtrise de l’écriture.

A lire sans aucun doute.

Laurence

 

Editions de l’Olivier, sortie le 19 août, 18€

Prochaines sorties, Romans

« Une belle histoire d’amour qui finit bien », Xavier Deutsch

deutsch.jpg

C’est un roman enlevé et amusant que Xavier Deutsch sort aux éditions Robert Laffont.

J’ai lu avec plaisir les aventures de ces trois amis depuis le lycée qui ont en commun le plaisir des jeux libertins. Paul, l’architecte sage et romantique, Achille, le rentier rusé et Zoé, la future enseignante de lettre qui pose nue, non sans plaisir, pour payer ses études. Or a trop jouer on risque de se brûler les ailes et, entre Paul qui tombe amoureux d’une jeune femme manipulatrice et Zoé qui épouse un magistrat érotomane, Achille pourra s’en donner à coeur joie dans la conception d’un jeu pour libérer ces deux amis.

Xavier Deutsch est né à Leuven (Belgique) le 9 février 1965. En 1989, il publie son premier roman, La Nuit dans les yeux, chez Gallimard. Victoria Bauer !, roman paru en 1997 au Éditions Le Cri, a reçu le prix des auditeurs de la RTBF. Le 4 décembre 2002, La Belle Étoile, paru au Castor astral, obtient le prix Rossel. Il a par ailleurs publié cinq romans jeunesse à L’École des loisirs.

Laurence

 

 

 

Prochaines sorties, Romans

« Dans la nuit brune », Agnès Desarthe

 

 

dans la nuit brune.jpg

 

Voici le nouveau roman d’Agnès Desarthe; d’elle, j’ai déjà lu « Mangez-moi » et quelques livres pour la jeunesse. Je me réjouissais de la retrouver et j’avoue que je suis restée sur ma faim. Pourtant l’histoire de Jérôme, la cinquantaine, est touchante. Il est agent immobilier et s’il est un enfant trouvé et adopté par Annette et Gabriel, parents assez mystérieux, il ne s’est jamais vraiment posé de question sur ses origines. Or, sa fille Marina, va perdre son petit ami dans un accident de moto et c’est sa vie qui va en être bouleversée. Il revoit son ex-épouse, rencontre un policier retraité qui essaie de faire la lumière sur la disparition d’une jeune fille et rencontre une écossaisse fantasque qui cherche un maison et plus si affinités. Son désarrois face à la souffrance de sa fille et son impossibilité à la la consoler l’amène à réfléchir sur son enfance et ses parents. Grâce au policier, Jérôme va enfin connaître la vérité et la petit histoire va rencontrer la grande Histoire de l’Holocauste.

La souffrance face à la mort, l’amitié et l’amour voilà les sentiments qu’Agnès Desarthe décrit très bien mais le traitement de ces thèmes ne m’a pas convaincue.

L’éditeur décrit ce livre comme un conte et c’est vrai que l’enfance de Jérôme tient à l’onirique. A relire peut-être sous cette vision?

 

Laurence

Prochaines sorties, Romans

« Le sel »Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard)

Voici un des premiers livres que j’ai lus en prévision de la rentrée littéraire 2010.

le sel.jpg

Jean-Baptiste Del Amo est l’auteur très remarqué d’un premier livre « Une éducation libertine ». Il est donc toujours difficile pour un auteur d’écrire le second roman. Pari réussi me semble-t-il avec ce roman.

L’histoire est simple : Louise, la mère, réunit ses trois enfants et les conjoints pour un repas commémoratif en l’honneur du père, Armand, décédé il y a peu. Tout au long de la journée, Louise, Fanny, la fille et les deux fils, Albin et Jonas vont se remémorer des moments de leur vie de famille ou de leur intimité jamais partagée avec les autres membres. Ce sont des moments forts, perte d’un enfant, homosexualité d’un des frères, séparation, confrontation avec le père redouté,qui nous sont donnés à lire par petites touches.

L’histoire se développe en trois parties dont chacune porte le nom d’une des Parques Nona, Decima, Morta. Et l’on pourrait dire, ce que l’on a reçu, ce qu’on en fait et ce à quoi cela aboutit.

C’est un roman très bien écrit avec beaucoup de souffle romanesque. Des images et des scènes captivantes par leur écriture dense.

Un très beau roman.

Sortie prévue en septembre 2010, prix : 19.50€

 

Laurence