Litttérature de jeunesse

Le chemin de Sarasvati, Claire Ubac

 

sarasvati

En Inde les filles sont des bouches à nourrir inutiles et des esclaves de leur belle-famille. Isaï, dont le père a disparu à Bombay, perd sa mère à 10 ans. Alors qu’elle ne peut normalement pas assister à sa crémation, elle désobéit et rencontre un « intouchable », Murugan. Tous deux aiment la musique et vont oser partir sur les routes pour s’adonner à leur art. Au fil des rencontres plus ou moins heureuses, on découvre l’Inde, ses dieux, ses traditions, ses castes et les interdits qui y sont liés.

Ce roman m’a beaucoup plu grâce au dépaysement qu’il procure mais aussi aux réflexions qu’il suscite sur la place de la femme dans le monde et des inégalités sociales.

Je le conseille pour les adolescents à partir de 12 ans.

Laurence

1 réflexion au sujet de “Le chemin de Sarasvati, Claire Ubac”

  1. je viens de découvrir ce billet « ancien », j’avais aimé le dépaysement et ces enfants qui rêvent et aspirent à un monde autre que celui-ci qui leur était tracé.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.