Actes Sud

« Profanes », Jeanne Benameur, Actes Sud

 

profanes.jpg


Octave Lassalle, 90 ans, vieil homme fatigué mais lucide, vit seul avec l’attentive gouvernante madame Lemaire pour unique compagnie.

Cet ex-chirurgien de grande renommée décide alors de s’entourer de 4 personnes présentes à ses côtés 24h/24h et à tour de rôle. Ces dernières formeront une véritable équipe prête à                  assister l’ancien professeur au quotidien.

Hélène, Béatrice, Yolande et Marc sont donc sélectionnés par Octave L. Une sélection sensible sur la base d’un regard, d’une voix, d’une vocation artistique,… qui ne peut qu’augurer un avenir tout en finesse. Chacun semble porteur d’un espoir de vie et de réconciliation du vieux monsieur avec ses anciens démons ; le décès d’un enfant, l’exil d’une femme,… 

Roman intimiste sur la relation humaine comme profonde source d’épanouissement personnel, le thème en est bien celui de la fin de vie, mais d’une sérénité hors du commun. Coup de cœur pour la beauté des personnages et pour la justesse des mots. Un délice littéraire.

Fabienne

 

1 réflexion au sujet de “« Profanes », Jeanne Benameur, Actes Sud”

  1. J’aime Jeanne Benameur à cause des personnages qu’elle crée sont si complexes et si réel! La plupart de ses œuvres traitent la perte d’un être cher et sont plus souvent qu’autrement tragédie. Je vous recommande un livre de la sienne, car ils sont tous vraiment intéressant à lire, je me suis commencé avec « Si meme Les Arbres Meurent ».

    J'aime

Les commentaires sont fermés.